ou la vie quotidienne d'un chercheur à Tokyo

And the winner is…

Il y a quelques heures, sont tombés les résultats des lauréats de la Médaille Fields 2010, la plus honorifique distinction en Mathématiques.

Car vous savez qu’il n’y a pas de prix Nobel en Maths. La Médaille Fields est attribuée tous les 4 ans (contre tous les ans pour le Nobel) à des mathématiciens de moins de 40 ans (pas de limite d’âge pour le Nobel). Il y a souvent 4 lauréats une même année, mais ce n’est pas une règle gravée dans le marbre.

Et une fois de plus, la France a pété le score : sur les 4 lauréats 2001, 2 sont Français. Allez, je vais compter les médailles comme pour les J.O. : ça nous en fait 11 (sur 52 depuis 1936), nous mettant à la 2ème place derrière les States (13 médailles). Vu la différence d’investissement dans la recherche entre ces deux pays, c’est un sacré score !

Cette année, les heureux élus sont Villani, un dandy aux goûts vestimentaires bloqués deux siècles en arrière, 36 ans, ENS comme il se doit et directeur de l’Institut Henri Poincaré (IHP pour les intimes). Il fait des Maths pour la physique. On lui a notamment attribué la médaille pour ces travaux sur la théorie cinétique (énergie dépendant de la vitesse de mouvement). Un lecteur de ce blog m’avait dit une fois qu’il détestait les informaticiens théoriciens, c’est-à-dire ma famille scientifique. Je trouve ça dommage ce genre d’attitude fratricide, mais bon, c’est malheureusement assez courant.

L’autre Français est Châu, d’origine Vietnamienne. Il est récompensé par avoir démontré le « lemme fondamental », unifiant la théorie des nombres, la géométrie algébrique et l’analyse (rien que ça). Les deux autres lauréats sont l’Israélien Lindenstrauss et le Russe Smirnov (nasdrovia !), tout deux pour des travaux autour de la statistique. A noter qu’un nom était bien pressenti, le Brésilien Avila, mais il a sans doute été écarté pour son jeune âge (30 ans, putain à peine 3 ans de plus que moi…). Il est donc éligible pour deux fois encore, et il l’aura, c’est quasi-assuré.

On n’oublie pas l’autre prix décerné le même jour, le prix Gauss en Maths appliqués. Cette fois un seul lauréat tous les 4 ans, et c’est aussi un Français qui l’a raflé : Meyer, pour ses études sur les ondelettes et leurs applications dans la compression. L’algorithme de la compression d’image JPEG, c’est notamment à ce Monsieur que nous le devons. Il a développé ça quand il était au CMAP à l’X, au bureau juste au dessus du mieux quand j’étais moi-même à l’X. Le prix ayant été créé en 2006, il n’y a pour l’instant que 2 lauréats : Meyer cette année et le Japonais Ito (en 2006 donc).

De part les contraintes de l’attribution de la Médaille Fields (moins de 40 ans, une fois tous les 4 ans), la très haut distinction en Mathématique qui se rapproche le plus des conditions du prix Nobel (pas de limite d’âge, tous les ans) est le prix Abel créé en 2003. Là encore la France se gave : 3 prix Abel sur 9, deuxième place derrière les States (5 prix). Franchement, y’a de quoi avoir la tête haute, surtout si on prends en compte les conditions de recherche que sont les nôtres en France…

Publicités

Commentaires sur: "And the winner is…" (4)

  1. Eusebe a dit:

    La classe.
    C’est quoi l’intérêt de ne décerner la médaille qu’aux moins de 40 ans ? Après ce serait trop facile pour eux de l’avoir ? Ou c’est parce qu’ils deviennent mous du cerveau donc on n’étudie même pas leurs réalisations ? (j’exagère mais je ne comprends vraiment pas l’intérêt de limiter l’âge).

    En outre, faut-il attribuer la bonne réussite à française à une façon d’enseigner / de gérer la recherche ? Ou juste au hasard qui fait qu’on a de bons mathématiciens ?
    Et les moyens financiers sont ils fondamentaux ? Finalement, ceux qui vont dans cette voie (recherche, quelle qu’elle soit) sont généralement des passionnés… et les mathématiques ne doivent pas demander énormément de matériel, contrairement à d’autres domaines de recherche.

  2. C’est vrai que la limite d’âge est à la fois surprenante et discutable, mais c’est comme ça. C’est un souhait de Fields, lui-même mathématicien. L’idée du prix est de récompenser des travaux établis, mais permet également d’encourager de nouveaux efforts.

    Maintenant pourquoi cette limite des 40 ans ? Parce qu’il est reconnu qu’après 40 ans, les mathématiciens deviennent des ramollis du bulbe. On constate, empiriquement, que la puissance intellectuelle des mathématiciens déclinent après 40 ans. Il y a bien sûr comme toujours des exceptions (Hardy, Wiles, …), mais d’une manière général c’est une observation qui reste vrai.

    Enfin, oui la recherche en Maths n’ont pas besoin de régulièrement acheter des produits onéreux comme en chimie, ni de matériel coûteux à l’achat et à l’entretiens comme en physique, mais les principales dépenses, en maths comme dans les autres domaines, sont au niveau du personnel. La recherche ne se fait pas seule. Elle a besoin de doctorants, de post-docs, et bien sûr de chercheurs titulaires, et ça coûte cher (salaire + charges patronales). De plus, la recherche ne se fait pas de manière isolée. On a besoin de rencontrer des collègues étrangers, de présenter ses travaux dans des conférences internationales ainsi que de se tenir informer des derniers résultats dans de telles conférences. Ça a aussi un coût : avion, hôtel, etc. Par exemple, si je regarde le budget 2010 du CNRS, tout domaines confondus (et la part de physique au CNRS est énorme), 65% du budget est pour le personnel, le reste pour l’équipement. Financer la recherche, ce n’est pas acheter du nouveau matériel, mais bel et bien financer les acteurs de la recherche. Et c’est la même chose dans tous les pays.

  3. L'ami fonctionnaire a dit:

    Et toi, si tu reçois la médaille Fields, tu payes ta bière ?

  4. Lanckhor a dit:

    Il serait opportun a mon avis de préciser qu’il s’agit de Cédric Villani car en tapant simplement Villani dans Google Image on tombe sur tout autre chose…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :