ou la vie quotidienne d'un chercheur à Tokyo

Pas très loin de l’Université de Tokyo se trouve le quartier Kagurazaka, à savoir le quartier français de Tokyo, appelé aussi « little France » ou « little Paris ». Franchement on a été un peu déçu, car même s’il y a pas mal de Français là-bas en effet, les rues du quartier n’ont rien de français. Quelques restos ici et là, mais rien de plus. Ou alors, on a peut être raté les « bonnes » rues… Bref incomparable avec, par exemple, les rues d’Ivry et de Choisy dans le 13ème de Paris où là, on a vraiment l’impression d’être en Asie.

A Kagarazaka se trouve l’institut franco-japonais où l’on enseigne notamment le français. En face se trouve il librairie française avec essentiellement des livres sur le Japon (mais pas que), et aussi des mangas en français (ça c’est cool !). Je n’ai pas pensé à regarder s’ils vendaient le canard enchaîné, mais de toute façon c’est un peu loin pour simplement aller chercher le journal…

Le "Rive gauche", la mignonne petite librairie française en face de l'institut franco-japonais.

En annexe de l’institut se trouve un petit bar décoré par M. Chat. Et oui, on le trouve aussi ici ! A noter que j’ai vu d’autres œuvres de graphistes Français plus ou moins connu, comme Jef Aerosol sur les murs de l’ambassade de France à Tokyo.

M. chat accompagné de... en fait, je sais pas qui.

Kagurazaka est caractérisée par ses petites rues pavées à l’ancienne façon européen, ce qui est rare sur Tokyo. La plupart sont des petites rues étroites avec quelques boutiques et restaurants cachés, qui n’ont souvent aucun rapport avec la France.

Voila, c'est tout :-p

On notera la présence d’un temple shinto dans le quartier. Comme vous l’imaginez, il y en a plein disséminés un peu partout dans Tokyo, la plupart du temps directement entourés de bâtiments « modernes » ce qui donne lieu à un contraste assez brutal. Mais pas ici : le temple est bien séparé du reste et a son petit terrain à lui.

Et on avait pas le droit de prendre des photos à l'intérieur...

A noter la présence dans la cour du temple d'un sakura avec des fleurs aux pétales multi-couches !

Le quartier est délimité à l’est par un canal. Au bord de celui-ci s’est implanté un café français assez cher avec une looongue file d’attente devant, mais qui propose très certainement une vue unique parmi les sakura.

Mais comme on voulait pas se taper 30min d'attente (au moins), on a pas testé.

Pas grand chose à dire pour ce quartier finalement. :-/ On peut souligner le fait que nous avons trouvé là-bas un bouchon Lyonnais (quand même) et une crêperie Bretonne dans laquelle nous avons dîné ! Et elle était super bonne, avec un serveur à l’accent Ch’timi. ^^’

Oui, cette photo a été prise à Tokyo !

Publicités

Commentaires sur: "Samedi 10 : Kagurazaka, le quartier français" (5)

  1. Eusebe a dit:

    Dans le restau de la dernière photo, la moitié des clients sont français ? :-)

  2. C’est un peu l’idée, oui. Et ces deux jeunes français ont eu le droit à des caramels mous offerts à la fin de leur repas, et pas nous T_T. Mari était très déçue…

  3. fallait etre breton!

  4. La tête du chat jaune se retrouve dans certains quartiers de Paris. Alors par contre je ne le rappelle plus où. Y ‘en avait pas un dans le quartier Flo? Genre en allant vers le dojo?

  5. Il me semble qu’il y en a un Place d’It. Le mieux est de vérifier sur le site qui les recensent : http://monsieurchat.free.fr/MChat.php

    En allant vers le dojo ? Lequel des trois ? ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :