ou la vie quotidienne d'un chercheur à Tokyo

Les vélos

Nous avons tous en tête un Pékin ou un Shanghai avec ses rues bondées de vélos, et nous croyons que c’est caractéristique de la Chine. Et ben pas seulement. Le vélo est LE moyen de locomotion au Japon pour les courtes distances ou les déplacements quotidiens.

Il faut savoir qu’ici, le vélo roule sur les « trottoirs » (pourquoi je met des guillemets ? J’y reviendrai dans un prochain billet) et non sur la chaussée. J’ignore si c’est le code de la route japonais ou si c’est implicitement admis, mais en tout cas tout le monde fait ça. Ce qui est aussi implicitement admis, c’est que les vélos sont dangereux et roulent n’importe comment.

Parking à vélos à Todai. Et attention, vous avez une bague numérotée sur votre vélo vous permettant d'avoir le droit de stationner ici, et ils vérifient souvent (comme présentement sur la photo) !

Le vélo pense avoir la priorité sur le piéton, y compris sur le trottoir. Il faut savoir que Tokyo, et je pense plus généralement les villes au Japon, est quadrillée d’une multitude de petites rues, formant donc très souvent des croisements. Si vous êtes piéton, ralentissez le pas à l’approche de ces croisements et penchez-vous légèrement pour vérifier qu’un cycliste n’arrive pas, car eux ils s’en foutent, ils déboulent ! Je m’étonne d’ailleurs de ne pas encore avoir vu d’accident.

Il semble également communément admis que les vélos roulent sans lumière la nuit. Nombre de petites rues énoncées ci-dessus sont mal éclairées la nuit, mais ça n’a pas l’air de préoccuper le cycliste japonais. Il m’est arrivé à pied de n’apercevoir un vélo que lorsqu’il était à 5m de moi, alors vous imaginez si j’étais en voiture !

Pas mal de gens de Tokyo, des français surtout, m’ont conseillé d’acheter un vélo pour aller à Todai, arguant à raison que ça serait un gain de temps et d’argent. Certes, mais rouler en vélo dans Tokyo me semble plus dangereux que de rouler en vélo dans Paris à tombeau ouvert. Et puis, j’aime bien faire des parties de go sur l’iphone dans le métro en allant au boulot. :-p

Publicités

Commentaires sur: "Les vélos" (1)

  1. Vinz a dit:

    Ah non je m’insurge ! J’ai eu bcp moins peur de rouler en vélo au japon qu’a Paris ! Les trottoirs sont niquels et les piétons bien éduqués :D Un ‘ti coup de sonnette et ils se poussent par réflexe (de survie … ?)

    Par contre je suis étonné pour les lumières, à Kyoto je ne me rappelle pas avoir vu des gens sans lumière, même dans les ‘tites rues sans voiture…

    Vénard va, tu me fais envie :)
    V.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :