ou la vie quotidienne d'un chercheur à Tokyo

Hamamatsu

Le week-end dernier, nous étions chez les parents de Mari, à Hamamatsu, dans le département de Shizuoka réputé pour son thé vert. Vous n’avez jamais entendu parlé de Hamamatsu ? Normal, ce n’est qu’une petite bourgade de 811.000 habitants. Mais au fait, c’est où, Hamamatsu ?

C'est à peu près là, à 250 bornes de Tokyo.

Manque de pot, Mari est malade depuis vendredi. Elle s’est chopée une grippe (la normale) on-ne-sait-où. En tout cas, ce n’est pas à cause du violent différentiel de température car ça, c’est en ce moment : en deux jours nous sommes passés de 8° à 17° o_O. Bref, comme elle était patraque, on a pas passé beaucoup de temps dehors et je n’ai pas vraiment de photos de la ville à vous montrer. Par contre, j’ai des photos de bouffe, et avouez que c’est déjà ça !

J’aime bien aller à Hamamatsu, car déjà j’aime bien voir ma belle-famille, mais aussi parce que l’on mange toujours super-bien ! Beau-papa a sorti une énorme bouteille de sake (avec des paillettes d’or dedans, car « c’est bon pour la santé » parait-il) que l’on a bu tiède ; Belle-maman a préparé un festin (avec photo à l’appuie pour montrer que l’on ne mange pas que des sushi au Japon, très loin de là ! Je ferai d’ailleurs un billet sur la cuisine d’ici), avec de la dorade (鯛 – tai), poisson cher que l’on mange pour fêter quelque chose, une occasion spéciale (mon arrivée au Japon ?).

La méga-bouteille de sake aux paillettes d'or, avec une tablette de chocolat à côté pour donner une échelle de taille.

Une partie du dîner, car il y avait d'autres choses encore !

On a aussi acheté des taiyaki (des dorades grillées donc), une pâtisserie très bonne fourrée au choix à l’haricot rouge, à la crème anglaise, à la patate douce, au thé vert, …

Les taiyaki, très bon ! Perso, j'ai choisi celui à la crème anglaise. 美味しい!

On ne s’est pas baladé en ville, mais comme on avait quelques courses à faire on a traîné un bout d’après-midi dans les magasins, l’occasion pour moi de prendre ces quelques photos.

Des kabuto (casque de samourai) avec sabre, arc et flèches, mais pour les enfants de 5/6 ans d'après Mari. 100.000 yens (750€) quand même !

Des "poupées" (hina ningyo) représentant prince et princesse. Il y en a traditionnellement dans tous les foyers qui ont des filles, et ici ce ne sont pas des modèles d'entrée de gamme (même si y'a encore bien mieux, m'a dit Mari).

On finit avec ce magasin de je-ne-sais-quoi et son entrée en forme de hello kitty (clin d'œil à une copine qui se reconnaitra :-p).

A noter aussi que ce week-end était également le week-end des concours d’entrée à l’université, car ici on ne rentre pas à la fac comme dans un moulin. J’y reviendrai plus tard dans un billet sur les universités japonaises, et sur la partie 2 de ma critique des grandes écoles (qui sera publié ce dimanche, à 7h).

Publicités

Commentaires sur: "Hamamatsu" (8)

  1. Moi j’aime bien voyager sans prendre l’avion ! (phobie) :-(

    Du saké tiède… tiède ! Il titre à combien le breuvage ?
    Et je ne suis pas sûr d’avoir compris : Les dorades, c’est des vraies, entières et tout et tout ?

  2. Oui, le sake se boit froid ou tiède. Il existe beaucoup de sorte de sake, allant du fort en alcool jusqu’au léger. Celui-là n’était pas très fort, mais je n’ai pas de chiffre précis en tête.

    Les dorades étaient en sashimi (morceaux rectangulaires de chaire crue). On les voit en bas à gauche sur la photo de table. C’est un peu translucide. Ensuite, les taiyaki, tu auras compris que c’est purement une pâtisserie sucrée et que le seul lien avec les dorades, c’est leur forme ! ^^ Si on traduit mot à mot « taiyaki », ça donne « dorade grillée ».

  3. Mycroft a dit:

    Des dorades fourrées de crème anglaise, comme choix, c’est….audacieux ^^

  4. Ah, et puis j’oubliais la petite bourgage de 811 000 habitants.
    Chez « moi », on est 20 000 et ça me suffit amplement ! ^^

    250 bornes de Tokyo… Vous n’allez pas y aller tous les week-end ? ^^ Et vous vous y rendez comment : train, voiture ?
    Oui, je suis un gros curieux !!

  5. J’aime bien les chats, mais bizarrement, je n’aime pas trop Kitty :p
    Peut-être que cela m’agace qu’on m’appelle Cathy, Kitty et pas par mon vrai prénom Ketty :p

    En tout cas, j’attends ton billet avec des photos sur la gastronomie nippone ;)

  6. Non, on n’ira pas tous les week-end, car ça coûte trop cher, et de toute façon je souhaite aussi passer des week-end tranquilles entre nous.

    On prends le shinkansen (TGV jap). Il en existe trois sorte. J’ignore s’ils ont des différences techniques, mais en tout cas ils ont des différences d’utilisation : celui que l’on emprunte est le plus lent car il est omnibus ; il s’arrête donc à toutes les gares existantes entre Tokyo et Hamamatsu. Seulement, avec des billets spéciaux ce train est moins cher, ce qui justifie notre choix.

    Pour le billet sur la cuisine d’ici, j’attends d’abord de capitaliser quelques photos sur le sujet :-p

  7. Gaëlle a dit:

    Clin d’oeil reçu! J’attends la photo d’une Kitty en boeuf de Kobe!
    Au fait en Italie ils ont lancé une comédie musicale Kitty, devanceraient-ils les Japonais?

  8. Antoine kōhai a dit:

    Quoi, Hamamatsu ? Bien sur que l’on connait ! En tout cas les optroniciens savent bien ce que c’est : le Berceau de Hamamatsu Photonics. Un peu comme Beauvaix motoculteurs.
    Surtout quand des camarades font leurs trainings annuels là bas…

    En tout cas, c’est la grande classe ce festin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :